Vigneron installé en 2018 à Céret - Vallespir - Pyrénées-Orientales (66) - Sud de la France - Catalogne Nord

Le Domaine

A 30 km au sud-ouest de Perpignan, se trouve le Domaine Éole.

 

Il se compose de 4,1 hectares de vignes en majeure partie dans le piémont des Albères, sol sablo-caillouteux, en conversion vers l'agriculture biologique. La cave est à Céret.

 

En 2007, j'ai participé à la création d'une AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne) avec René, maraîcher à Llupia et l'asso Energie Citoyenne. Je découvrais l'agriculture.

Epicurien de nature, j'ai appris très tôt à apprécier les bons plats, les produits de terroir et à l'adolescence, j'ai commencé à m'initier au plaisir du vin.

J'aime être dehors, travailler avec mes mains et la vigne est une plante formidable. J'ai appris avec engouement à complanter, greffer, regreffer, piocher pour redonner vie à de vieux ceps. C'est aussi une forme de sauvegarde des patrimoines végétal et agricole  !

 

Avant de me lancer seul, j'ai passé cinq années dans la vigne et le vin, d'ouvrier polyvalent à chef de cave; en allant même jusqu’à faire quelques cuvées dans ma "cabane au fond du jardin" ! C'est

donc par passion que je me suis installé vigneron dans le Vallespir. Région que nous avons choisi avec ma compagne pour sa beauté, sa qualité de vie et ses atouts viticoles (sols, altitudes, météo).

 

Je cherche à faire des vins le plus naturellement possible. A la vigne, grande surveillance, ébourgeonnage, égrappage si nécessaire, tisanes de plantes et doses minimales de soufre et de cuivre. Les vendanges manuelles me garantissent un raisin sain, trié et non trituré. Et donc si tout se passe bien à la vigne, tout se passe bien à la cave : fermentations spontanées avec les levures indigènes sans intrant. Un peu de sulfites à la fin de la deuxième fermentation, la 'malo-lactique' quand j'estime qu'il y en a besoin.



Je loue les vignes et la cave, et cherche toujours des vignes dans le Vallespir (66).

 

 

Les vignes

4,1 hectares (ha) de vignes réparties entre plusieurs cépages :

 - Lledoner Pelut & Grenache Noir de + de 40 ans

 - Macabeus de + de 50 ans

 - Carignans de + de 70 ans

 - Mourvèdres de + de 20 ans

 - Grenache Gris de + de 70 ans (tout petit)

 

Tailles douces en gobelets, greffages

 

Vendange manuelle, triée sur place et mise en caissettes !

Cultures en cours de conversion vers l'agriculture biologique

 < 10 kg/ha/an de soufre (contre l'oidium)

(moyenne nationale en bio de 36 kg/ha/an)

 < 1 kg/ha/an de cuivre (dans la bouillie bordelaise contre le mildiou)

(biodynamie < 3kg/ha/an ; AB < 6kg/ha/an)

Des tisanes d'ortie, consoude, pissenlit,

tanaisie, prêle et camomille !

 

Tout à la main, enherbement naturel permanent...

houx, sécateur, débroussailleuse, pulvé à dos !


La Cave

Des cuves en résine et en inox, des fûts, une pompe, un groupe de froid et ses drapeaux, et un pressoir suisse mobile horizontal avec cage en bois des années '60 (il tourne comme une horloge...) !

 

Pressurage direct pour blancs et rosé

Encuvage en grappes entières

Foulages pédestres pour l'homogénéisation

Pigeages pédestres

Inertages des cuves

et de la sueur...

Les fermentations sont spontanées (levures indigènes) et contrôlées en températures.

 

Le groupe de froid est le principal pôle de dépense électrique... afin d'alléger mon empreinte et veiller aux conditions sociales des travailleurs, j'ai opté pour  une électricité 'verte' !